HISTOIRE

J'ai créé ces pages en l'an 2000, époque à laquelle on ne trouvait pas encore de sites Internet sur ces sujets.

LORRAINE LIMOUSIN FAMILLE DE JEANNE D'ARC
HISTOIRE des MONNAIES PASSEPORT et LIVRET OUVRIER 
CARTES D'ALIMENTATION (1914-1918 et 1940-1949)

CARTES d'ALIMENTATION

GUERRES 1914-1918 , 1939-1945, et jusqu'à 1949


Paris et Livry, 1918
Assurance bombardements aériens
(arrière-grands-parents)

Paris, 1917
Carte de combustible
(arrière-grands-parents)

Toulouse, 1918
Carte d'alimentation
(père)

Paris, septembre 1918
Carte d'alimentation mensuelle
(arrière-grand-mère)

Morainvilliers, 1942
Carte de vêtements

Morainvilliers, 1941
Bon d'achat pour 1 pantalon (père)

Orgeval, 2e sem.1943
Carte de tabac (père)

Morainvilliers, 1942
Tickets de semences

Morainvilliers, 1942
Carte de jardinage

Orgeval, Juil/août 1947
Tickets de lait (frère)

Orgeval, 1946
Carte d'alimentation (mère)

Orgeval, mars 1949
Tickets de pain

Billet de banque que l'Armée US
avait prévu de mettre en circulation en
France en juin 1944 ; ont été également
distribués à la Résistance durant l'Occupation.

Orgeval, 1947
Carte fournitures scolaires (frère)

Billet de 100 F
utilisé durant l'Occupation

Carte de priorité mère de famille,1944

Gitanes, 1944 (propagande)

Carte d'identité, 1943

Durant les deux guerres et jusqu'en 1949, suivant un quota strict pour chaque personne, les cartes permettaient d'acheter, si l'on en avait les moyens et si elles étaient disponibles chez les commerçants, les fournitures et denrées contingentées pour ralentir la flambée des prix provoquée par la pénurie de ces produits, qui pendant l'Occupation étaient réquisitionnés par les troupes allemandes ou qui partaient vers l'Allemagne. Les travailleurs de force, les femmes enceintes et les enfants en bas âge bénéficiaient de rations alimentaires plus importantes. Le café, le sucre, le savon furent souvent remplacés par des succédanés, les chaussures reçurent des semelles de liège ou de bois... Le rationnement du pain prit fin en 1949.